Le prix de l’essence bat un record de 2013 et le diesel continue d’augmenter

Usine Nouvelle

SIMON CHODORGE PUBLIÉ LE 

Le 29 avril, le gouvernement a publié ses données sur les prix moyens des carburants routiers vendus dans les stations-service françaises. Verdict : les prix augmentent. Le sans plomb 95 bat un record de 2013 tandis que le tarif du diesel continue d’augmenter. Ces chiffres sont révélés tandis que le gouvernement présente son plan d’action après le grand débat national. Une initiative née du mouvement des gilets jaunes, lui-même parti de la critique des taxes sur les carburants.

Mauvaise nouvelle pour le gouvernement. Les prix des carburants routiers vendus dans les stations-service françaises repartent à la hausse et certains battent un record datant de 2013. Ces données ont été publiées lundi 29 avril par le ministère de la Transition écologique et solidaire. Elles arrivent quelques jours après l’annonce d’une série de mesures présentées par le président français Emmanuel Macron après le grand débat national.

Le sans plomb 95 au-delà des niveaux de 2013

C’est le sans plomb 95 (SP95) qui dépasse un niveau datant de mars 2013. La semaine du 22 avril, ce carburant s’est vendu 1,5802 euro le litre en moyenne (+1,69 centime par rapport à la semaine précédente). C’est au-delà des pics constatés en octobre 2018. Le SP95-E10 (sans plomb 95 contenant jusqu’à 10% d’éthanol) s’est vendu en moyenne 1,5554 euro (+,1,39 centime). Le sans plomb 98 (SP98) affiche un prix moyen de 1,6402 euro (+1,33 centime).

Le diesel toujours en hausse

Le diesel aussi est en hausse. Son prix gagne 1,47 centime pour atteindre 1,4818 euro le litre. Un niveau qui reste quelques centimes en-dessous des niveaux d’octobre 2018 comme le montre ces courbes relayées par LCI.

Essence diesel 2018 / 2019 – Infogram

Malchance de calendrier pour le gouvernement ?

Même si ces moyennes peuvent varier selon les stations-service, la hausse des prix risque d’accentuer le mécontentement des automobilistes. Comme nous l’expliquions au début de la crise des gilets jaunes, le prix du carburant évolue selon différents facteurs : cours du baril de pétrole, taux de change, taxes…

Le gouvernement risque toutefois de devoir répondre sur ces hausses. En octobre 2018, les pics des prix des carburants avaient alimenté les débuts de la crise des gilets jaunes. Réponse à ce mouvement social de grande ampleur, le grand débat national aboutit en ce moment à un plan d’action de la part du gouvernement.

https://www.usinenouvelle.com/article/le-prix-de-l-essence-bat-un-record-de-2013-et-le-diesel-continue-d-augmenter.N837295